Se débarrasser d’un blaireau : guide pour protéger votre jardin en respectant la faune

S’occuper d’un jardin est une tâche délicate qui demande une attention constante. Malheureusement, certaines bestioles peuvent rendre ce travail plus compliqué, à l’affût de nos plantations et semences. Parmi elles, on retrouve le blaireau. Il est certes adorable mais lorsqu’il entreprend d’explorer vos belles allées de fleurs, ou pire, votre potager, l’adoration peut rapidement se transformer en irritation. Pour autant, il est indispensable de respecter la faune et de recourir à des méthodes douces pour se débarrasser de ces visiteurs indésirables. Au plaisir donc de partager avec vous des conseils efficaces mais respectueux de l’environnement pour éloigner les blaireaux de votre jardin.

Comprendre le comportement du blaireau

Commencer par comprendre le comportement de l’animal est sans doute la démarche la plus respectueuse et la plus efficace. Le blaireau est un animal nocturne qui sort généralement à la tombée de la nuit pour se nourrir. Il aime particulièrement les vers de terre, les escargots et les limaces. Si votre jardin semble représenter un véritable festin pour ces visiteurs nocturnes, il n’est pas étonnant qu’ils s’y invitent régulièrement.

Installer une clôture anti-blaireau

L’un des moyens les plus efficaces d’éviter l’intrusion de ces mammifères dans votre jardin est l’installation d’une clôture solide. Toutefois, il faut prendre en compte les habiletés du blaireau car il peut à la fois grimper et creuser. Ainsi, une clôture anti-blaireau doit être assez haute pour empêcher l’animal de passer par-dessus, et suffisamment enfouie dans le sol pour lui barrer la route s’il essaye de passer en dessous. En matière de respect de la faune, cette solution est idéale, car elle permet simplement de délimiter votre territoire sans causer de préjudice aux blaireaux.

Adoptez des plantes répulsives

Certaines plantes ont la réputation d’éloigner naturellement le blaireau. C’est le cas, par exemple, de l’ail, du poivre de Cayenne ou encore de la menthe. Ces plantes dégagent une odeur que le blaireau trouve désagréable. Plantez-les autour de votre potager ou de vos parterres de fleurs pour éloigner ces visiteurs nocturnes.

Réalisez des traitements naturels pour repousser les blaireaux

Une autre technique non violente consiste à fabriquer des traitements naturels qui éloigneront efficacement ces animaux sans leur causer du tort. Par exemple, un spray à base d’eau et de jus de tomate pourra se révéler très dissuasif pour les blaireaux. Il suffit simplement de pulvériser ce mélange autour de votre jardin le soir pour qu’ils renoncent à leur visite.

Vous l’aurez compris, se débarrasser d’un blaireau de son jardin n’est pas une mince affaire. Mais avec un peu d’ingéniosité et de patience, il est tout à fait possible de cohabiter avec ces charmants mammifères tout en protégeant votre jardin. Souvenez-vous qu’il est important de respecter la faune et de choisir des méthodes non violentes pour éloigner ces visiteurs indésirables. Ainsi, vous contribuerez à préserver la biodiversité tout en gardant un jardin en bonne santé.